L’effort de la présidente de HEP et de son secrétaire-général récompensé

Comme vous le savez probablement, Madeleine Scherb n’est pas seulement un membre fondateur de Health and Environment Program et sa présidente depuis 1997. Elle a aussi créé le réseau africain d’action sur les ADPIC (aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce) appelé AFRITAN (African TRIPS Action Network).

Dès lors, HEP s’est depuis plusieurs années spécialisée dans ce domaine, à côté de son action sur le terrain, au Cameroun. Aussi, sa présidente participe-t-elle activement au Comité Intergouvernemental sur la propriété intellectuelle de l’OMPI depuis sa première session en 2001. Malgré ses connaissances étendues acquises sur le terrain, elle a ressenti le besoin d’une formation reconnue auprès de l’académie de l’OMPI. Voici le diplôme qu’elle vient de recevoir pour couronner ses efforts, de même que celui de notre secrétaire général.

OMPI, certificat de Madeleine du cours sur la PIOMPI, certificat du cours sur la PI

Rencontre avec l’ambassadeur égyptien

Les membres du caucus autochtone étaient occupés à prendre une photo, lorsque la délégation égyptienne a passé. Son excellence, l’ambassadeur Walid M. Abdelnasser qui était venu spécialement pour apporter un changement de la position égyptienne s’est alors prêté de bonne grâce à une séance photographie. Il était accompagné du Prof. Ahmed Aly Morsi et d’un autre membre de la délégation égyptienne.

Voici le résultat:

IGC 27, 2

IGC 27, 3

Rencontre avec le président du Comité intergouvernemental de l’OMPI

Madeleine Scherb a eu l’occasion d’échanger avec le président du comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore, l’ambassadeur Wayne Mc Cook. Comme vous pouvez le voir sur cette photo, les deux ont été entièrement satisfaits de cette rencontre.

IGC 27, 1

Madeleine Scherb est élue au Conseil consultatif de l’OMPI

Notre présidente a été élue membre du Conseil consultatif par acclamation. Le président du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relatif aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) l’a proposé pour siéger à titre individuel au Conseil consultatif, avec sept autres membres. Nous félicitions sincèrement Madeleine Scherb pour cette élection.

La présidente de HEP toujours au cœur de l’action

Health and Environment Program s’engage encore pour faire avancer la cause des peuples autochtones et communautés locales camerounaises et du monde entier. Sa présidente, Madeleine Scherb, a ainsi assisté à leur présentation au Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore de l’OMPI (CIG).

La voici en compagnie des experts, soit M. Pavel Sulyandziga, président du Batani Fund et membre du Groupe de travail des Nations Unies sur la question des droits de l’homme et des sociétés transnationales et autres entreprises, Moscou (Fédération de Russie), Mme Edith Bastidas, conseillère juridique de l’Entidad Promotorade Salud Indígena MALLAMAS, Nariño (Colombie), M. Preston Hardison, analyste de politiques pour le Tulalip Tribes of Washington, Washington (États-Unis d’Amérique) et la présidente de la table ronde des communautés autochtones et locales, Mme Lucia Fernanda Inacio Belfort:

CIG 27

La présidente de HEP s’engage pour la santé et l’environnement du Cameroun

HEP, une ONG camerounaise crée en 1997 et basée au Cameroun, a pour but principal de promouvoir l’éducation et la sensibilisation des populations en matière de santé et d’environnement. Quoi de plus logique que l’engagement de Madeleine Scherb, sa présidente, lors du « first briefing WSIS + 10 » que vous pouvez voir sur la vidéo publiée sur le site de l’UIT et dont nous vous montrerons un extrait:

 

Les voitures modernes, l’environnement et la santé

A l’occasion de la 84ème édition du salon de l’auto de Genève, la présidente de Health and Environment Program a tenu à examiner personnellement la relation entre les voitures modernes, l’environnement et la santé. Elle a ainsi voulu savoir quelle influence les changements actuels pourraient avoir sur la société camerounaise, car une grande partie des voitures sont importées depuis l’Europe.

Voici la vidéo de sa participation au premier rang du symposium organisé par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) intitulé The future networked car.

 

La présidente de HEP au cœur de l’action

Health and Environment Program s’implique pleinement pour faire avancer la cause des peuples autochtones et communautés locales camerounaises et du monde entier. Sa présidente a ainsi assisté à la présentation au Comité intergouvernemental de l’OMPI de quelques experts locaux, soit le Prof. James Anaya, rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, Mme Hema Broad, directrice de Nga Kaiawhina, Maori, Nouvelle-Zélande, M. Marcial Arias Garcia, Kuna, conseiller de la fondation pour la promotion du savoir traditionnel, Panama.

P1020577

Madeleine Scherb en compagnie des participants susmentionnés et de Jennifer Corpuz, choisie par le Caucus autochtone pour présider cette session.