Health and Environment Program obtient le statut consultatif spécial ECOSOC

Le Conseil économique et social de l’Organisation des Nations Unis (ONU) a décidé de conférer le statut consultatif spécial à l’ONG Health and Environment Program. Monsieur Alberto Padova, le chef des ONG auprès de l’ONU, vient de nous annoncer cette excellente nouvelle, tout en nous adressant ses meilleures félicitations, également au nom de tous les collaborateurs du service des ONG auprès de l’ONU.

Nous sommes très heureux de cette décision. Elle nous motive de multiplier nos efforts pour le plus grand bien de nos membres et de l’humanité entière.

Annonce de l’attribution du statut consultative spécial ECOSOC du 26 juillet 2016

Projet des mercredis verts 2016 et demande de sponsoring

Monsieur, Madame,

Notre ONG, qui a pour objet la santé et l’environnement dénommée “Health and Environment Program” (HEP), a comme projet d’organiser les mercredis verts en 2016.
C’est un nouveau projet que la Health and Environment Program (HEP) lance cette  année afin de sensibiliser par l’éducation la population sur les aspects environnementaux et économiques à Genève. Il s’agit d’organiser tous les mercredis matins de 8h30 à 10h une réunion sur l’environnement et les droits y afférents regroupant tous les acteurs intéressés au bureau de HEP sis Rue de Lausanne 36.

Nous invitons les sponsors à s’adresser à nous et les participants à s’inscrire une semaine à l’avance au minimum, afin de prendre part à la réunion.

Pour le sponsoring, cliquez sur la rubrique Sponsors contenu sur ce site.

Merci et nous vous attendons le 20 janvier. Afin de vous inscrire pour la réunion, envoyer un mail à : info@health-environment-program.org

L’intervention de Madeleine Scherb, Présidente de l’ONG «Health and Environment Program» de ce mercredi 14 octobre 2015 à l’Assemblée des États membres de l’OMPI

Merci monsieur le président.

La protection internationale des savoirs traditionnels, du folklore et des ressources génétiques est une nécessité. La Convention 169 relative aux peuples indigènes et tribaux de l’OIT ratifiée par 22 pays demeure le seul instrument contraignant à ce jour. Le modèle social culturel et dominant que nous constatons ici ne doit pas primer sur la survie des peuples issus des pays sous-développés. C’est pourquoi nous prônons une autre vision du monde, celle d’une justice sociale qui passe par la reconnaissance des détenteurs desdits savoirs, et aussi à ceux des savoirs liés aux ressources génétiques et au folklore.

Il est temps de donner une suite favorable à la continuation des travaux de l’IGC et se donner un délai pour la mise en oeuvre d’un traité international pour une protection contre toute appropriation illicite et utilisation abusive desdits savoirs.

Madeleine Scherb à l'OMPI

Madeleine Scherb à l’OMPI

Message de Madeleine Scherb à la COP21

La situation climatique dans laquelle nous nous trouvons exige une véritable prise de décisions pour le bien de toutes et de tous au bénéfice de cette planète Terre qui nous est chère. C’est pourquoi il est temps de trouver des solutions. Elles existent; mettons les en pratique. Prenons pour commencer la décision de réduire les gaz à effet de serre.

Madeleine Scherb participe en tant que «High level participant» au WSIS forum

Grâce à son expertise, sa grande compétence en tant qu’économiste et sa connaissance de l’Afrique et ce non seulement de son pays natals, mais d’un grand nombres d’autres pays qu’elle a pu visiter dans le cadre de ses interventions auprès des conférences de l’ONU lui ont permis d’être appelé en tant que participante de haut niveau au WSIS forum qui a eu lieu du 25 au 29 mai 2015 à Genève.

Voici pour commencer à présenter cet événement sa photo sur l’affiche du WSIS forum organisé par l’Organisation Internationale des Télécommunications (UIT):

La participante de haut niveau Madeleine Scherb

La participante de haut niveau Madeleine Scherb

Madeleine Scherb dans le processus du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI, WSIS)

L’Union Internationale des Télécommunications (UIT) est engagée depuis plusieurs années pour rendre l’internet accessible au plus grand nombre. La première phase a débuté à Genève, en 2003, lorsque la déclaration de principe de Genève a été adoptée et un plan d’action accepté. En 2005, un agenda pour la société de l’information a été dressé à Tunis, avant l’adoption de l’engagement de Tunis la même année.

Afin de préparer le Sommet mondial de la société de l’information 2014, HEP en la personne de sa présidente, a participé activement au processus de consultation ouverte lancé par l’UIT à partir de juillet 2013 (cf. par exemple la vidéo publiée le 11 mars 2014).