Modèle wax couture ivoirienne 2013

Comme Zenzhy bati d`Abidjan, fascicule nous vos plus beaux modèles en pagne, et apparaissez dans notre rubrique « Ivorianmariages/African Fashion »! La production s`est d`abord faite à la main. Afin d`améliorer les rendements, les industriels s`orientent rapidement vers l`utilisation de machines. L`action la plus complexe est celle consistant à apposer la cire chaude et fluide sur le tissu de coton qui doit être totalement revêtu, des deux côtés, afin de protéger. les couleurs et de garder l`éclat des teintures, avec la même qualité. Les motifs des Wax sont très variés. En Afrique, ils forment même un véritable langage pour les femmes. Uno les motifs les plus appréciés, don`t le nom est resté en usage, on pourrait citer, avec leurs significations [1], [11]: le Wax (de l`anglais «Wax» signifiant cire), also appele «tissu africain» [N 1], est un textile de coton ayant reçu sur les deux faces un cirage l UI conférant des propriétés hydrophobes, technique inspirée de celle rouleuse pour produire. le batik javanais. Les cires utilisées sont colorées et forment des motifs qui variante à l`infini dans une recherche esthétique.

L`industrie du Wax africain s`est d`abord concentrée au Ghana, centre historique de l`engouement pour ce textile, car les firmes néerlandaises et britanniques destinait exclusivement leurs exportations à ce pays. À l`occasion de l`indépendance, en 1960, le Président Kwame Nkrumah instaurer de forts droits de douane et monte les premières usines de Wax en Afrique, entamant AISI le monopole des européens [2]. La création de motifs pour Wax est devenue une activité renommée. De grands noms s`y sont fait connaître, comme celuJe d`alphadi [12]. Vlisco dispose dans ses archives de 300 000 motifs ne sont pas des produits sans discontinuer depuis longtemps [7]. Avec la disparition progressive du commerce des esclaves, le pouvoir de l`Empire Ashanti Decline à partir de la fin du XVIIIe siècle, et les missionnaires prennent de plus en plus d`initiatives sur le continent africain. À leur suite, les commerçants néerlandais prennent contact avec les habitants, comprennent leurs préférences et leur habitudes. Cela leur Përmet de rattraper. leur retard sur les femmes qui détenaient jusque-là le monopole sur ce commerce. Quant aux missionnaires, ils favorisent la diffusion du pagne africain afin de couvrir. la nudité de leurs ouailles, en accord avec les principes moraux qu`ils entendent transmettre.

[4]. Depuis le milieu des années 2000, le Wax s`invite dans les collections de prêt-à-porter en Europe et en Amérique, démocratisant son usage [13]. On en trouve chez les grands couturiers comme chez les fabricants de prêt-à-porter, tels H&M, Burberry, Woolrich (en) ou anthropologie (en) [3]. Le «Wax anglais», produit de luxe lui also, vient du Royaume-Uni. mais il n`est pas also prisé que son homologue néerlandais. Figure de proue de ce savoir-faire, ABC Wax, commercialise ses créations au Togo et au Ghana [2].